Résidence étudiante III du Polo II de l'Université de Coimbra

Résidence étudiante III du Polo II de l'Université de Coimbra

Données Generales


Zone: 12.562m2
Propriétaire de Travail: Université de Coimbra
Architecture: Serôdio, Furtado & Associados, Arquitectos Lda

 

Des détails


Le bâtiment a une superficie de 89mx28m qui se caractérise par un environnement en "béton de parement" et des porte-à-faux importants sur les côtés les plus courts des façades, sur l'élévation nord avec cinq étages et toit et sur l'élévation sud avec trois étages et toit .

Dans le projet, deux espaces ont été définis, qui forment une unité structurelle mais ont un volume différent. Un volume, avec 89mx11m en plan sur les sous-sols, augmente sur les planchers surélevés à 108mx14m avec des consoles sur les élévations ouest, nord et sud. Un autre volume orienté à l'est a une forme trapézoïdale en plan avec 20m en élévation nord et 14m en élévation sud, avec deux sous-sols pour le stationnement et un étage pour l'habitation. La hauteur de ce volume depuis le rez-de-chaussée est d'environ 9,5 m.

La solution structurelle adoptée pour le volume à l'ouest, est caractérisée par un « bloc » de sept étages, avec l'entourage en « béton apparent » avec une disposition irrégulière des ouvertures. Cette façade remplit une fonction structurelle en établissant l'appui des dalles des différents étages en périphérie du « bloc » et en maintenant les consoles sur les façades nord et sud, transmettant les efforts aux murs transversaux existant dans les alignements latéraux des cages d'escalier et cabines d'ascenseur adjacentes aux consoles .

Les aspects les plus intéressants du projet résultent de l'interconnexion de la structure en béton armé avec l'architecture et la compatibilité des différentes spécialités, ce qui nécessite une coordination fine et rigoureuse. La longueur totale du bâtiment sans joints de dilatation, afin d'éviter de rompre la continuité des façades principales qui supportent les consoles sur les sommets, la duplication des éléments verticaux et l'impact visuel du joint sur la façade en béton apparent, rend nécessaire à prendre en compte dans le calcul des variations thermiques et des effets différés du béton et en limitant la fissuration du béton aux valeurs de calcul admissibles.

Traitement en cours

loader

Veuillez patienter.

Envoyé !

email ok

Votre e-mail a été correctement envoyé. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Oups !

email error

L’envoi de l’e-mail a échoué. Veuillez réessayer.